[TEST] Ring flash Quadralite RX400 en studio

0
139

Salut les Pixedos, cette semaine j’ai voulu tester le flash annulaire RX400 de Quadralite . Un ring flash ou flash annulaire donne une lumière très particulière car elle permet de créer des ombres de manière uniforme tout autour de votre sujet. Au lieu d’avoir une ombre portée sur la droite ou gauche, elle viendra donc entourer votre modèle de manière très particulière…

Une lumière est dite « annulaire » car elle est de forme circulaire (en forme d’anneau quoi). Cette forme circulaire permet d’entourer votre objectif afin d’être projetée pile dans l’axe central de votre appareil photo. Le fait d’être dans l’axe l’optique, contrairement à un flash classique positionné au dessus ou à coté de votre appareil, permet d’avoir des ombres moins gênantes même si elles sont projetées sur un fond très proche du sujet. Mais ce n’est pas tout :

Quels sont les avantages d’un Ring flash ?

  1. Ombres moins gênantes et visibles car projetées dans l’axe optique et non sur le coté.
  2. Reflets circulaires « esthétiques » dans les yeux si vous êtes assez proche ou la lampe suffisamment grosse.
  3. Se rapprocher d’un sujet avec un ensemble plus compact qu’un flash déporté souvent trop haut en macro.

Les différentes situations ou l’on utilise un ring flash sont :

  • Portrait studio en lumière principale ou remplissage. Permet de répartir les ombres tout autour du sujet pour ne pas les diriger sur le coté. Donne aussi un look aux reflets dans les yeux qui peut être original.
  • Macrophotographie : Permet d’éviter les ombres déportées sur les objets tout en gardant un ensemble facilement transportable et proche du sujet.
  • Extérieur / strobist : permet de rapprocher votre modèle au mur, sans craindre d’avoir des ombres portées trop distrayantes.

 

Finitions et ergonomie 

Un ring flash alimenté sur batterie !

Ce flash est plutôt destiné au studio par son encombrement même s’il est tout à fait possible de le transporter en extérieur. C’est quand même toujours appréciable, si vous aimez la mobilité même à l’intérieur d’un studio. La batterie vous permettra de tenir 450 éclairs à pleine puissance. Soit une belle séance de shooting.

Plus simple tu meurs 🤘🏽

Niveau ergonomie, on est vraiment sur du flash super simple. On active tout avec des boutons (deux pour le HSS) et surtout la molette type Canon 5D permet de changer la puissance très rapidement et précisément. Au quotidien ce flash est un plaisir à utiliser.

Unboxing

Coté accessoires on est pas en reste :

  • on a un diffuseur (qui peut poser problème nous allons le voir),
  • une batterie de 4500 mah
  • un adaptateur secteur pour charger la batterie et alimenter le flash
  • un système de barrette à double branche pour poser l’appareil photo derrière le flash.

Système d’alimentation

Le flash s’alimente avec batterie mais aussi sur secteur via un cable DC fourni.

Système de déclenchement

Pour déclencher le Quadralite RX400 plusieurs solutions :

  • Par cable jack 2.5mm vers la prise PC de votre appareil photo. Peu pratique on est d’accord. 😌

  • Par déclenchement sans-fil avec les Quadralite Navigator + le dongle USB 433 mHz qui se branche sur le coté du ring flash (Synchro jusqu’à 1/250s et puissance seulement)
  • Par déclenchement sans-fil avec les Quadralite Navigator X + le dongle USB 2,4 ghz qui se branche sur le coté du ring flash (Synchro jusqu’à 1/250s, puissance et HSS jusqu’à 1/8000s)
  • Par cellule optique avec un autre flash (fonction S1)
  • Par cellule optique avec un flash intégré de votre appareil photo (fonction pré-flash S2)

Fonctions principales

Ce Ring flash a de nombreuses fonctions qu’un flash cobra puisse avoir :

  • HSS synchro haute vitesse
  • Flash Stroboscopique pour faire des expositions multiples.

On notera l’avantage du HSS à 1/8000s pour dépasser la synchronisation basique de 1/160s-1/250s afin de pourvoir assombrir la lumière ambiante en extérieur sans avoir à forcer sur la puissance du flash.

Test terrain

Une ergonomie à revoir et du vignettage

Avec certains objectifs il vous sera impossible d’utiliser le RX400. Le diamètre du flash est de 95mm ce qui limite l’utilisation de grosses optiques lumineuses comme certaines Canon Série L. De plus si vous voulez être assez proche de votre sujet tout en limitant le vignettage il faudra vous tourner sur des focales supérieures à 50mm voire 85mm (eq. full frame), tout en restant sur des diamètres en deçà de 92-93mm.

Avec le diffuseur blanc fourni pour répartir au mieux la lumière du tube éclair, on obtient un voile blanc : Et ce en rapprochant ou éloignant l’appareil du flash.

Voici un avant/après avec, puis sans diffuseur :

Fixations et accessoires

Le plateau fourni pour appareil photo, permet de le fixer sous n’importe quel boitier. Un pas de vis 1/4″ femelle en dessous, vous laissera aussi l’opportunité de le fixer sur une rotule de trépied classique ou un pied d’éclairage muni d’un spigot avec vis mâle 1/4″.

Vous pouvez également connecter un parapluie pour l’utiliser en déporté.

Pour ce faire il faut monter un support sur les barrettes latérales du flash et y enfoncer la tige du parapluie.

Avec un parapluie photo, la dispersion de la lumière est totalement uniforme, ce qui permet de profiter de toute la diffusion du parapluie.

En mode ring flash, dans l’axe optique donc, on obtient des ombres tout autour du sujet. La lumière est dure et spéculaire, mais l’effet d’ange sur les ombres rend le tout plus agréable. C’est quand même mieux que la lumière d’un flash nu vissé sur votre boitier par exemple.

 

Et pour la vidéo ?

Une lampe pilote assez puissante est installée. Elle vous permet de voir ce que vous allez obtenir après avoir déclenché votre flash, mais elle peut également servir à filmer. Dans l’exemple ci-dessous, on peut voir qu’à 320 ISO et 1/100s on est à F/2.0. On peut donc facilement atteindre f/2.8 – f/3.2 en baissant la vitesse et en augmentant d’un palier entier la sensibilité vers 640 ISO sans trop avoir de montée de bruit (Canon 5D mark II & III).

1/100 – 320 ISO – f/2.0

Un problème de « taille »

On aime souvent les ring flashes pour l’effet sur les ombres axiales que l’on retrouve parfaitement avec le RX400, mais aussi pour celui des yeux. Le petit catch-eye circulaire si bizarre que certains recherchent ne l’auront pas ici. En effet la taille du RX400 est trop petite par rapport à la distance d’approche pour que l’on puisse obtenir des jolis cercles dans les yeux avec les focales permises par ce flash.

Photos by Merwen BA for Pixedo.com

Avec un objectif de 50mm, il aurait fallu un diamètre deux fois plus important au moins pour obtenir un effet assez cool. 😇

Autre soucis, les yeux rouges. Vous savez ce défaut que l’on voit sur les flashs intégrés d’appareil photo ? Et bien si on enlève le diffuseur blanc qui provoque un voile blanc, alors vous risquez alors de donner les yeux rouges à votre sujet. Bon pour que ça arrive il faut quand meme réunir plusieurs conditions (faible luminosité, longue exposition du modèle à cette obscurité, tendance plus ou moins liée à certaines personnes).

Heureusement, dans Lightroom cela prend quelques secondes pour les enlever, mais ça fait toujours une manip en plus.

J’espère que ce test était assez complet pour vous aider dans votre choix, sinon glissez vos question ci-dessous !

Bye.

Matériel utilisé dans ce test :

REVIEW OVERVIEW
Ergonomie
6
Puissance
9
Accessoires livrés
7.5
Qualité de la lumière
7.5
Rapport qualité prix
7.5
PARTAGER
Article précédent[ITW TOP SHOOTERS] 10 questions à Antonio Gaudencio, photographe de paysage qui nous fait tout simplement rêver avec ses photos !
Article suivant[ASTUCES & TECHNIQUES] Photographie équestre, quel matériel privilégier ?
Merwen
Photographe, bloggeur et entrepreneur. Merwen est passionné de photos de paysages, de studio et de mariage. Technicien dans la lumière il passe tout son temps libre dans le laboratoire de Pixedo pour trouver les failles mais aussi les points forts des produits de la boutique Pixedo.com 👍

Laisser une réponse

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom