[TEST] Panneau LED Flexible Falcon Eyes RX-18TD, pas cher !

0
768

Cette semaine, Andy nous présente le panneau LED flexible RX-18TD de Falcon Eyes. Nous avons réalisé ce test en intérieur comme en extérieur afin de le mettre à l’épreuve.

Les points forts du panneau LED RX-18TD

Fin, flexible et léger

Le panneau LED RX-18TD est souple et permet donc de le placer n’importe où et n’importe comment. Sur une voiture ou dans une voiture, sur un plafond, un mur, bref un peu partout. Le RX-18 vous permettra d’imaginer de toutes nouvelles façons d’éclairer. Léger, ce panneau est facile à rigger, même sur un boom arm sans se préoccuper d’y disposer un contre-poids. Le gain de temps lors de la mise en place est donc indéniable.

Autre point fort des RX-18, c’est la possibilité de les rouler pour les ranger. Le gain de place par rapport à la taille du panneau (61x45cm) est donc énorme.

Des prix imbattables

La gamme des LED flexibles RX commence à 199€ (RX-12T) quand la concurrence démarre vers les 349€ et 619€ pour une taille équivalente. le RX-18T lui est vendu 299€ et 349€ pour la version TD testée dans notre vidéo.

Un rendu des couleurs exceptionnel

Nous avons voulu mesurer le CRI nous même. Avec les LED nous avons souvent des surprises, surtout au niveau du canal rouge (rendu de peau) souvent en retrait. En effet un indice CRI moyen de 95 (comme annoncé par Falcon Eyes), n’a aucune valeur s’il n’est pas détaillé canal par canal.

Pour ceux qui ne le savent pas, le CRI est basé sur la lumière du jour et qui a un CRI proche de 100 :

CRi en journée – extérieur

On peut voir que la lumière du soleil est la plus fidèle qui soit. Nous avions voulu aussi déterminer le CRI dans nos bureaux. Figurez-vous que nous passons de 99.3 à 95,1 avec 75,6 en R9 !

CRI en journée à travers les vitres de nos bureaux – Daylight Cri condition throughout our office windows.

On peut voir les résultats impressionnants de la RX-18 qui obtient de meilleurs résultats que des conditions normales de tournage dans nos bureaux par exemple.🤔

CRI @ 5600K on the RX-18TD

A notre grande surprise, nous avons donc mesuré un indice de 96.8 avec des rouges bien présents, tout ça à 5600K et à pleine puissance. Le rendu des couleurs sur ces lampes est tout simplement exceptionnel. Lorsque vous diminuerez la puissance, nous perdrez légèrement en fidélité des couleurs.

CRI @ 3000K on the RX-18TD

A 3000K, le CRI retombe cependant vers les 96,1 (Moyenne Ra), ce qui reste encore excellent. Notez également le score sur le canal rouge (R9), révélateur selon moi de la qualité d’un éclairage en général, surtout sur les teintes de peau.

Une balance des blancs à peu près maitrisée et quasi “0 color shift”

Nous avons également mesuré les écarts entre la balance des blancs capturée et celle affichée sur le contrôleur. Là encore nous avons un écart comme souvent dans le monde des éclairages, même sur des marques haut de gamme.

A 3000K nous avons un écart de 200K :

Balance des blancs à 3000K – White balance LED RX-18TD
Distribution spectrale à 3000K

Cela reste très bon. 200K restant une valeur presque négligeable sur le terrain.

A 5600K cet écart passe à 400K soit 5205K en réel :

Balance des blancs à 5600K – White balance LED RX-18TD
Distribution spectrale à 5600K

La encore la RX-18TD obtient d’excellent résultats avec une distribution spectrale homogène sur le spectre visible, avec des UV et IR bien maitrisés en dessous de 420nm et 740 nm. Une fois la lampe sur 5600K, vous avez donc en réalité 5205K soit très proche d’une belle lumière du jour bien blanche . Cet écart de 400K est finalement plus proche d’une lumière de milieu de journée (5149K) qu’un vrai 5600K souvent considérée comme une température un peu trop froide par certains DP (directeur photo). Donc ici tant mieux si l’écart va dans ce sens.

Distribution spectrale en pleine journée à l’extérieur. Spectral distribution in exterior daylight conditions.

Les puristes du 5600K pourront toujours utiliser une gélatine CTO (chaude) pour corriger un peu la “blancheur” de la lumière.

Concernant la dérive de couleur, on reste sur un vert très très léger avec des valeurs de 0.1G (3000K) et 0.3G (5600K). Ce genre de dérive reste difficilement repérable à l’oeil nu et restent excellentes. Personnellement voici mes réglages sur mon 5D mark III et ma Blackmagic Ursa Mini :

  1. Balance réglée du 5200K lorsque la lampe est sur “5600K”
  2. Variation de la balance des blancs personnalisée sur les verts à 0.1G (Canon) ou -1 “Tint” (Blackmagic).

Une mobilité extrême

Alimentable sur batterie V-mount, la gamme RX est transportable partout. Elles sont donc super pratiques pour vos tournages en extérieur ou pour des lumières érigées ou fixées dans des endroits exigus ou en hauteur.

Sachez que des rallonges optionnelles de 4 et 8m sont disponibles.

Fonctions sans-fil

On a omis de vous en parler dans la vidéo, mais une fonctionnalité vous permet de contrôler vos LED à distance via 4 canaux sélectionnables depuis le contrôleur. Vous pouvez faire varier la puissance, les groupes et la température de couleur. Les versions RX-TDX ont une télécommande sans-fil, plutot que le contrôleur filaire livré avec les RX-T et RX-TD.

Les points faibles

Puissance à l’extérieur

En extérieur, comme vous pouvez le voir à la fin de la vidéo, la puissance semble normale même réglée à 100% sur Andy. Cependant nous avons dû attendre la fin de journée pour lutter contre la luminosité. Pour lutter contre le soleil à part une HMI de 2000W ça va être compliqué avec de la LED, il ne faut pas rêver. Mais ça rend service. Sachant que si vous restez sur les version T et non TD (température de couleur variable); vous aurez un léger gain de rendement lumineux.

En intérieur, même réglée entre 2 et10% je la trouve déjà assez lumineuse pour du travail de proximité.

La gamme RX de Falcon Eyes

Des accessoires qui font toute la différence

Avoir une lampe LED c’est bien. Mais travailler la lumière reste l’essentiel. C’est là où je ne comprends pas tous les journalistes TV qui continuent à utiliser des mandarines à nue…🙄

Ici, Falcon Eyes nous gâte. Une série de façonneurs sont donc disponibles pour travailler avec la Gamme RX. Vous aurez donc le choix d’acquérir en option : une boite à lumière (celle utilisée dans la vidéo), une autre avec grille nid d’abeille et une sorte de boule chinoise aussi appelé dôme de diffusion.

D’autres tailles et formes

Les Lampes LED flexibles RX de Falcon eyes sont disponibles en plusieurs tailles et formes. Elles sont aussi déclinées en RX-“T” pour les 5600K (lumière du jour) et RX-“TD” pour celles qui changent de température de couleur (plus couteuses et légèrement moins puissantes) :

Voilà pour ce test, pour les questions comme d’hab c’est en dessous ! 👍

REVIEW OVERVIEW
Puissance intérieure
Puissance extérieure
Ergonomie
Qualité des finitions
Qualité de la lumière
Accessorisation
PARTAGER
Article précédent[REVIEW] Falcon Eyes RX-18TD awesome cheap LED panel !
Article suivant[TIP] 3 filters holders for the wide angle lens Irix 15mm f/2.4
Merwen
Photographer, blogger and entrepreneur. Merwen is passionated by the landscapes, studio and wedding photography. Lightning technician, he spend all his time with the Pixedo Laboratory to find some weakness but mostly, advantages to the Pixedo.com products. 👍

Laisser une réponse

Laissez votre commentaire
Entrez votre nom